Lac-Mégantic : l’incohérence d’un système qui déraille

mois se sont écoulés avant que l’IVAC reconnaisse aux proches des personnes décédées le statut de victime : « Nous attendons de voir si des accusations seront portées parce que ça nous prend la preuve d’un acte criminel» selon la conseillère juridique de l’IVAC », Me Dominique Blais.